Origine de Carentan

Celles-ci remontent à la haute antiquité. Forteresse de la baie des Veys, elle protége l’entrée du Cotentin et des marais au Moyen Âge.

L’accès à la cité se fait à l’ouest par la porte de Saint-Côme, et à l’est, par la porte de Saint-Hilaire. Le château étant implanté à l’emplacement de l’actuelle place du Valnoble.

En 1346, Édouard III d’Angleterre s’empare de la ville qu’il livre au pillage puis ordonne la destruction des remparts.

Origine de carentan

Fortifications de Carentan

Sainte Mère Eglise

Sainte Mère Eglise revendique sa place de premier village libéré de France en Juin 1944.

Dans la nuit du 5 au 6 juin  , alors que les habitants lutaient contre l’incendie d’une maison, les premiers parachutistes de la 82ème Division aéroportée américaine étaient largués au-dessus du village.

Beaucoup d’entre eux furent tués par les Allemands avant même qu’ils ne puissent toucher le sol. L’un de ces soldats, l’américain John Steel fut atteint au pied par un éclat de Flak (canon antiaérien) . Il ne pouvait plus contrôler son parachute et atterrit finalement sur le clocher de l’église aux alentours de 1h00 du matin. John se balançait et tentait de se libérer de son parachute tandis que sur la place, tout autour de l’église, la bataille faisait rage.

C’est son mannequin qu’on peut voir actuellement  accroché au clocher de l’église